3 septembre 1939

Déclaration de guerre à l'Allemagne

 

Le 3 septembre 1939, suite à l'agression de la Pologne, la Grande-Bretagne puis la France déclarent la guerre à l'Allemagne. Les hommes répondent sans joie mais avec détermination à l'ordre de mobilisation. Certains pacifistes manifestent néanmoins leurs réticences, tel le polémiste Marcel Déat, qui publie dans L'Oeuvre, en août 1939, un article intitulé : « Faut-il mourir pour Dantzig ? ».

Dans les mois précédents, sous la pression de l'opinion, Neville Chanberlain, Premier ministre de Sa Majesté Georges VI, et son secrétaire au Foreign Office Lord Halifax avaient dû mettre en sourdine leurs tentatives de conciliation avec Hitler et la politique d'appeasement illustrée par les accords de Munich.

La Wehrmacht ayant violé les frontières de la Pologne, Londres envoie un ultimatum à Berlin en suggérant une ultime conférence internationale ! Hitler dédaignant de répondre, la guerre est de facto déclarée à l'expiration de l'ultimatum, le 3 septembre à 11 heures.

Le Président du Conseil français Édouard Daladier et son ministre des affaires étrangères Georges Bonnet demandent au président de la République Albert Lebrunde déclarer à son tour la guerre au nom des engagements internationaux de la France (et sans consulter le Parlement). C'est chose faite à 17h.

Les troupes franco-anglaises, sous le commandement du général Maurice Gamelin (68 ans), ancien vainqueur de la Marne aux côtés de Joffre, ne profitent pas de ce que le front occidental est dégarni, la Wehrmacht étant presque toute entière occupée à envahir la Pologne. Les soldats se tiennent l'arme au pied derrière la ligne Maginotet traînent leur ennui, au grand désespoir des Polonais. C'est la « drôle de guerre », d'après une expression de Roland Dorgelès. Elle prendra fin dans des conditions tragiques le 10 mai 1940 avec l'invasion allemande.

Non je ne mélange pas tout; n'allez pas vous imaginer que je délire, c'était un 3 septembre aussi ...

Les tracteurs vont remplacer les loups, les ennemis ! Pourquoi en arriver là ?

Le Monde va mal, la France va mal; les paysans seront critiqués, sans aucun doute, mais que ceux qui les critiques prennent leurs places, et après ils verront !

CN4umR_WIAAvWRb

CN6EHajWUAAjYAF

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/une-demonstration-de-force-des-agriculteurs-attendue-jeudi-a-paris-205-112617.html

Serez-vous encore capables de sourire ?

http://www.yourepeat.com/watch/?v=81TYKUOekdM&start_at=0&end_at=207