Mais chez nous en FRANCE ... La nuit du 13 novembre au 14 novembre, a été terrible PARIS, la capitale a subi des attaques sur plusieurs fronts ! Horreurs, de nombreux morts, haine gratuite ... Pas de noms pour ces gens là, qui exterminent à la kalachnikov !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kalachnikov

Suivez, les évènements avec le lien, ci-dessous !

22h30 François Hollande est évacué du Stade de France alors qu’il assistait au match amical France-Allemagne. 

C'est déjà, une chose, il a sauvé sa peau ! Il a du avoir le feu au cul, le trouillomètre à "0" !

 

Instrument de mesure hypothétique de la peur

http://fr.wiktionary.org/wiki/trouillomètre

23h50 François Hollande apparaît sur les chaînes de télévision. Il déclare l’état d’urgence. Les hôpitaux déclenchent le plan Blanc d’urgence et de crise. Une douzaine de véhicules de premiers secours de la Croix-Rouge ainsi que des véhicules d’assaut blindés du Raid arrivent aux abords du Bataclan.

http://www.liberation.fr/france/2015/11/14/les-attaques-de-la-nuit-du-13-novembre-heure-par-heure_1413431

826351-french-police-with-protective-shields-walk-in-line-near-the-bataclan-concert-hall-following-fatal-sh

http://www.liberation.fr/france/2015/11/14/attaques-a-paris-ce-que-l-on-sait-samedi-matin_1413382 

Une mise à jour faite à 18 h !

Fahmi B., un jeune Turc de 23 ans qui se trouvait dans la salle, raconte à Libération : 

«J’étais dans la fosse, quand soudain j’ai entendu du bruit, comme des pétards. Sur le moment, j’ai pensé que ça faisait partie du show, puis je me suis retourné et j’ai vu une personne qui venait de prendre une balle dans l’œil. Elle se tenait la tête et s’est effondrée. Là, tout le monde s’est mis à terre, on entendait des tirs. Les tireurs shootaient au hasard sur les gens allongés, tout le monde faisait le mort mais ça ne faisait aucune différence pour eux. J’étais couché en position fœtale mais mes pieds étaient bloqués par le corps de quelqu’un. J’ai réussi à glisser mes pieds hors de mes chaussures et j’ai couru backstage, parce qu’une porte de sortie était juste à côté, avec trois autres personnes, qui étaient blessées.»

J'ai voulu à mon tour, faire une note sans prétention, sur ce qui s'est passé chez nous.

Quand nous osons dire " plus jamais çà"  !

En réponse :

La France des Lumières contre l’'obscurantisme : ce soir à 20 heures, des bougies sur toutes nos fenêtres !

lumièresOutlook (1)

lumièresOutlook (1)

Il se fait tard, très tard pour moi, j'ai voulu " écouter, entendre, ne pas rester dans l'ignorance devant cette grave réalité, devant tous ces morts "gratuitement" pour RIEN ....

La nuit descend
On y pressent 
Un long un long destin de sang

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

 

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-samedi-14-novembre-2015_1164523.html

http://www.leparisien.fr/politique/attentats-a-paris-juppe-veut-ecraser-daech-en-syrie-14-11-2015-5277409.php#contentCommentaires

timbgd

 

Sur cette devise républicaine, un beau texte du grand Victor Hugo.

"La formule républicaine a su admirablement ce qu'elle disait et ce qu'elle faisait; la gradation est irréprochable. Liberté, Égalité, Fraternité. Rien à ajouter, rien à retrancher. Ce sont là les trois marches du perron suprême. La liberté, c'est le droit, l'égalité, c'est le fait, la fraternité, c'est le devoir. Tout l'homme est là...
Les heureux doivent avoir pour malheur les malheureux; l'égoïsme social est un commencement de sépulcre; voulons nous vivre, mêlons nos coeurs, et soyons l'immense genre humain...
Tout ce qui souffre accuse, tout ce qui pleure dans l'individu saigne dans la société, personne n'est tout seul, toutes les fibres vivantes travaillent ensemble et se confondent, les petits doivent être sacrés aux grands, et c'est du droit de tous les faibles que se compose le devoir de tous les forts. J'ai dit."

Victor Hugo, le droit et la loi. 1875