Hier mardi 29 novembre, Mimi a retrouvé une belle et bonne mine. De plus l'infirmière m'annonce une bonne nouvelle : le retrait prochain de la sonde gastrique (pour aujourd'hui en principe) après le départ du plâtre... la situation devient plus confortable ! Je peux lui apporter des petits plats mitonnés mais mixés pour sortir un peu de la bouffe (in)hospitalière ! Après la parole qui revient petit à petit, le retour à une alimentation normale mais adaptée et le transfert vers le centre médical de Bayère annoncé... pour quand ? On ne sait pas, il faut qu'il y ait une place libre ! Mais on tient le bon bout !

Raymond - 30/11/2016 à 8 heures