Entretien en "a parte" hier avec la toubib de service : la rééducation ne fait que commencer et elle aura lieu à l'hôpital de la Croix Rousse. Elle sera longue et contraignante.

Bad news : Michèle devra certainement restée branchée à la machine à respirer encore bien longtemps ! Hospitalisation à domicile à mettre en place ! Paperasserie et emmerdements administratifs avec sa majesté MGEN qui ne réponds que lorsqu'on actionne le Médiateur de la République ! Ras le bol !

Pas le droit d'avoir le blues ni pour l'un ni pour l'autre !

Quand la route sinueuse passe par la Via Dolorosa et que ça dure, il y a comme qui dirait du mou dans la gamberge en perspective !

Raymond - 02/12/2106 à 11h