Jour après jour, les fonctions de base s'améliorent et il faut garder espoir malgré des perspectives peu joyeuses : le retour à l'autonomie respiratoire s'éloigne car il lui faudra rester branchée 24h/24h dans un premier temps et ce premier temps risque de durer. C'est la double voire la triple peine ! 

Ras le bol !

Bon week end à tous !

Raymond - 3 décembre 2016 à 7h30