Jusqu'aux dernières heures de 2016 Mimi nous aura foutu la trouille ! Avant de vous souhaiter une bonne année 2017, je voudrais vous faire part de notre dernière soirée 2016 avec Michèle.

Résumé des faits  du samedi 31/12/2016 :

13 heures : je quitte Mimi après son repas. Elle a bonne mine et s'apprête à faire une bonne sieste. Nous attendons Gérad et Monique qui arrivent de Narbonne en fin d'après midi pour passer la soirée ensemble.

16h30 : Gégé et Momo débarque à la roulotte avec huitres et victuailles pour le réveillon. Comme Mimi ne pourra pas être avec nous, nous lui préparons un plateau d'huitres de Leucate, un peu de fois gras et des toasts ainsi qu'un morceau de buche. Nous y joignons une bouteille de la production locale : la clairette de Die !

17h30 : nous débarquons tous les 3 à la clinique avec armes et bagages. Je lui trouve une tête toute gonflée comme si elle avait fait la bringue toute la nuit ! Le plateau repas de fête de la clinique est apporté peu après avec un demi verre de clairette. Et vers 18 heures Mimi se régale des 6 huitres, goutte à la clairette et nous lui faisons 2 ou 3 toasts avec du foie gras. Après avoir attaqué le 1er toast, elle nous demande de lui rebrancher au doigt l'oxymètre (petit appareil qui mesure en continue le taux d'oxygène dans le sang) car elle se sent un peu essouflée et le tensiomètre indique une tension de 17. Dès son branchement il indique un taux de 85% ce qui est insuffisant (il faut au moins 90 %), elle devient toute rouge et l'oxymètre continue de baisser .... nous appelons l'infirmière. Le temps qu'elle vienne, le taux est passé à 50 % puis très vite il tombe à 35 % et le visage de Mimi se contracte et elle perd connaissance malgré l'intervention des infirmières.  L'une d'elle ne peut atteindre le robinet d'oxygène car elle est petite et avec l'encombrant matériel médical, elle ne peut atteindre ce fichu robinet. Je m'en charge et leur demande à combien faut-il l'ouvrir ... au maximum. Mimi est toujours dans les vaps malgré ces premiers soins et elle le restera 10 minutes, le temps que l'arrivée massive d'oxygène fasse son effet. Un électocardiogramme 5ECG) est pratiqué.

19 heures : Mimi est sortie des ronces et l'équipe médicale procède à diverses analyses. La toubib vient nous expliquer après avoir eu les résultats quil n'y a rien de spécial : elle n'a pas fait une fausse route (non le toast n'a pas pris le chemin des poumons), il n'y a pas d'infection de la trachée et des muqueuses, l'ECG. Son problème peut se résumer à une histoire de baignoire qui se remplit et qui se vide (vous avez tous fait des calculs de ce type à l'école primaire).

Si vous remplacez H2O c'est à dire l'eau par l'oxygène (O2), l'air ambiant par le CO2 (le dioxyde de carbonne) et la baignoire par les poumons de Mimi, vous avez le problème suivant à résoudre  : quelle doit être le débit du robinet d'eau pour que le niveau de la baignoire ne baisse surtout pas sachant que pendant le repos allongé (sieste  ou nuit) la bonde s'ouvre d'avantage, que pendant chaque geste qui lui demande des efforts : parler, manger, la bonde s'ouvre encore et hormis le repos total, il n'y a pas moyen d'agir sur la bonde. Donc il reste à régler le robinet d'arrivée c'est à dire l'oxygène et la quantité d'air frais qui l'accompagne. Dans le but de lui permettre la récupération d'une certaine autonomie et lui permettre de parler, il avait été décidé par les médecins de dégonfler le fameux ballonnet de sa trachéo dès qu'elle est dans son fauteuil, mais aussi pendant la sieste. Ballonnet dégonflé = de l'air qui fuite vers les cordes vocales donc un peu moins vers les poumons. Ballonnet gonflé = tout l'air et l'oxygène envoyés par la machine vont bien dans les  poumons !

Et là vous avez compris qu'après sa sieste, elle avait le visage gonflée, la ventilation ne lui avait pas permis de récupérer, plus le fait qu'en revoyant Gégé et Monique, elle a beaucoup parlé et qu'ensuite elle a mangé... donc elle a fait des efforts que la ventialtion ne parvenait pas compenser et c'est comme ça qu'elle est partie dans les vaps !

22 heures  : nous quittons Mimi à nouveau branchée comme un sapin de Noël  et pour la photo qu'elle nous a demandé de faire, elle essaie de vous faire un clin d'oeil pour vous souhaiter une bonne année 2017 !

IMG_0768[1]

Raymond 02/01/2017 à 16 heures

-