Là où la vie est bien compliquée :

P1080497

P1080498

Et une précision concernant le bloque page : ce n'est pas le doigt de Mimi mais le mien et je ne peux que vous conseiller la lecture de cet essai dont un des chapitres est intitulé "Google m'a tué !" apparaît sur la photo publiée hier !

Afficher l'image d'origine

Vous comprendrez pourquoi je suis de plus en plus réfractaire à ces nouvelles technologies que je continue à utiliser. Pourquoi ? Passons en revue rapidement les principales conséquences de la mise en coupe réglée du monde par les GAFA auxquels je rajoute un U et un M :

G comme Google : ou l'art de devenir incontournable et de marchandiser tout : y compris la santé, la vie, la mort !

A comme Apple ou l'exploitation de l'homme par l'homme portée au plus au niveau !

F comme Facebook : plus intrusif que Facebook tu meurres ! Hitler et Staline en avait rêvé, Zuckergerg l'a fait !

A comme Amazone : Cette enseigne détruira plus de petits commerce que les grandes surfaces et ce n'est pas peu dire tout en exploitant au plus haut niveau ses salariés, en ne payant pas ou peu d'impôts et raflant toutes les subventions possibles pour s'installer dans des zones "désertées" par l'emploi. Merci M. Montebourg pour l'installation d'Amazon dans son fief !

U comme UBER : champion toute catégorie de la disruption où l'art de foutre en l'air des organisations sociales, d'exploiter au maximum les gens qui travaillent pour des clopinettes après les avoir bien ficelés : dans la même catégories vous pouvez mettre TripAdvisor, Booking.com et autres suceurs de sang qui ont su se rendre incontournables !

M comme Microsoft : comme premier fournisseur de renseignements sur la population mondiale au monde du renseignement américain (avec ses copains Google et Facebook bien sûr)

Bien sûr chacune de ces sociétés a inventé des trucs géniaux mais elles ont acquis une telle position dominante qu'il faudrait à nouveau une loi anti-trust au niveau mondial pour introduire plus de conccurrence, plus de contrôle démocratique et plus de déontologie. Mais ce sont les bras armés de la puissance américaine et là on n'y touchera pas. Je vois l'avenir bien sombre à l'opposé des béats naïfs que sont nos gouvernants qui ne jurent que par le numérique. Alors qu'ils ne sont plus que des faire valoir sans le réel pouvoir de ces GAFAUM dont la puissance financière est bien supérieure à 70 % des pays du monde. Leur pouvoir réside dans la masse incroyable d' informations qu'ils détiennent. Savoir c'est le pouvoir et cela ne date pas d'aujourd'hui mais la technologie a démultiplié à l'infini la puissance des outils du savoir !

Voilà pourquoi il faut lire très rapidement et vous regarder d'un autre oeil vos chers joujous numériques que j'utilise aussi (comme quoi il est difficile voire impossible de les contourner).

Bonne journée à tous

Raymond - 6 janvier 2017 à 9h45