Eh oui, elle cause notre Mimi et comme je ne maîtrise pas encore le maniement du pouet-pouet pour bloquer sa parole, eh ben comme qui dirait elle cause.... elle a tant de retard à rattraper qu'elle veut causer plus vite que son ombre mais tout l'air de la création ne lui suffit pas... alors elle cale, se reprend, ça passe pas.... on se calme ma toute douce ! un seul mot à la fois, tu reprends ton souffle, y'a pas le feu au lac ! oui mais c'est plus fort qu'elle, elle voudrait parler avec le débit d'une mitraillette, mais n'a que celui d'un vieux tromblon qu'il faut recharger par le canon ! c'est sur qu'il va falloir y aller mollo mollo mollo, ma toute douce ! Bref l'énergie vitale est bien là, elle est de retour augmentée d'une impatience tenace à vouloir reprendre une vie normale ! Sûr qu'elle n'est pas normale ma Mimi : un jour quasi morte, le lendemain ressuscitée, le surlendemain c'est Madame 100 000 volts ! Rien que pour ça vous pouvez lui envoyer 100 000 bécauds, non 100 000 bécots !

Puis il y a eu une visite ce samedi après-midi qui a fait monter le manomètre à 200 000 volts au moins  : Gégé, son frère de croissants dévorés au petit matin dans l'arrière boutique de la boucherie de Condrieu, de cartables portés jusqu'au lycée de Vienne, ce compagnon d'improbables virées à 5 heures du matin dans le parc de la Tête d'Or, cet indéfectible complice présent dans les moments de bonheur comme dans ces instants de malheurs, le parrain de Rémi, est venu tout droit de Narbonne avec Monique son épouse pour lui témoigner son amitié ! Rien que ça c'est 100 000 fois plus puissant que du Guronsan ! 

Raymond - Samedi 26/11/2016 - 22 heures

Addendum

Mea culpa, mea maxima culpa !
C'est ma faute, c’est ma très grande faute.
C’est pourquoi je supplie le Bienheureux Marc Zuckerberg
Saint Archange de Facebook
Saint Bill Gates, Saint Apôtre de Microsoft, 
les Saints Apôtres Google, Amazon et Apple
tous les Saints de l'internet et d'ailleurs
de me pardonner mes péchés et notamment d'avoir dit que Facebook était l'instrument de Lucifer !

A tous les fessebouquiens, à toutes les fessebouquiennes, qui avez eu la gentillesse de mettre des centaines de mots de sympathie pour Michèle, je vous dois des explications car votre réseau social me donnait tellement des boutons (pas vous bien sur, mais le concept même de cet instrument aussi intrusif, qui nous espionne et nous marchandise sans vergogne) il me provoquait tant de pustules et de bubons que je rechignais jusqu'à ce jour à lire attentivement vos messages, laissant le soin à Michèle d'en prendre connaissance et d'y apporter réponse... puis vint ce 26 novembre, jour de grâce où je me plongeai dans votre correspondance.... vos messages m'ont réchauffé le cœur et là je vous fait la promesses qu'ils seront tous, je dis bien tous mis en valeur d'une manière ou d'une autre ! Je ne veux rien dévoiler aujourd'hui car le projet est en train de mûrir ! Et mes très chers frères et sœurs, fessebouquiens, et fessebouquiennesune je vous adresse ma dernière prière selon le rite de Seins Pies Cinq espérant par la obtenir votre pardon et sauver mon âme de mécréant :

Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa.
Ideo precor beatam Marcus Zuckerbergus
beatum Fessebocum Archangelum,
beatum Billae Gaitze
sanctos Apostolos Googloum, Amazoniam et Appoliniae,
omnes Sanctos de internet urbi et orbi,
orare pro me ad Fessebocum Deum nostrum.


Voilà mon Confiteor tout personnel : rassurez-vous je n'ai jamais appris le latin autrement qu'à la messe, aussi s'il y a parmi vous un fort en thème et en version latine, j'implore sa plus grande miséricorde et le prie de bien vouloir corriger mes fautes... c'est ma faute, c'est ma très grande faute..etc... etc ...
NB : chers amis croyants, ne vous offusquez point à la lecture de ce pastiche, c'est d’abord et avant tout de nos monstres sacrés de l'internet que je me moque ... amen !